Propriétaires : trouvez le juste équilibre entre rentabilité et durabilité grâce aux swaps!

1 décembre 2023
199 vues
5 minutes de lecture

Realstone SA a introduit dans les contrats de ses fonds cotés en bourse – Realstone RSF et Solvalor 61 – la possibilité pour les propriétaires d’immeubles d’entrer dans ces deux fonds en tant qu’investisseurs à travers un apport en nature. Concrètement, le propriétaire devient investisseur et reçoit un nombre de parts du fonds équivalent à la valeur de marché du bien immobilier apporté. Cette option – nommée swap – est particulièrement intéressante pour les propriétaires privés dont l’immeuble est concerné par la transition énergétique et/ou qui réfléchissent à simplifier la gestion de leur bien, voire leur succession.

Nouvelle possibilité d’investissement indirect chez Realstone

Investir dans la pierre a toujours représenté une forme de placement reconnue pour sa sécurité, ses rendements stables et la valeur que peut prendre un bien immobilier sur le moyen et le long terme. C’est le cas en particulier pour le secteur résidentiel puisque la demande en logements continue d’augmenter (l’Office fédéral de la statistique table sur une croissance de 20.2% de la population helvétique entre 2020 et 2050). Investir dans des fonds immobiliers plutôt que d’être propriétaire d’immeubles en détention directe comporte de nombreux avantages.

Pourquoi recourir au swap?

Julian Reymond, CEO de Realstone – direction de fonds de placement qui gère plus de 4.2 milliards de francs d’actifs immobiliers – explique pourquoi le swap est profitable aux propriétaires immobiliers: «Cette forme particulière d’investissement  consiste à céder son immeuble à un fonds contre un certain nombre de parts. Le premier avantage est fiscal

puisque les porteurs de parts sont exonérés d’impôts sur les dividendes reçus; en outre, l’impôt sur le capital est fortement réduit, potentiellement jusqu’à une valeur nulle. Par ailleurs, les risques liés à la vacance sont diminués grâce à une plus grande diversification des biens. Enfin, la liquidité de l’investissement facilite la succession. Par exemple, un investissement d’un million composé de parts à 100 francs est plus facile à diviser qu’un immeuble de la même valeur, ce qui évite bien des problèmes entre héritiers».

En résumé, par le biais du swap, le propriétaire – devenu investisseur – continue à toucher un rendement stable, défiscalisé, grâce au dividende de ses parts. Une telle souscription par apport en nature présente aussi l’avantage de déléguer la gestion de ses biens immobiliers, notamment dans un contexte de transition énergétique qui requiert des compétences techniques et législatives, ainsi que des capacités financières spécifiques.

«La Direction de fonds Realstone n’est toutefois pas tenue d’accepter les apports en nature et détient seule le pouvoir de décision, précise Julian Reymond. Il va de soi qu’elle ne les autorisera qu’à condition que les immeubles en question soient entièrement conformes à la stratégie du fonds et uniquement si la transaction est dans l’intérêt des autres investisseurs».

Julien Reymond, CEO de Realstone © Yannic Bartolozzi

Investir dans la transition énergétique, c’est créer de la valeur à long terme

La nécessité de rendre le parc immobilier plus efficient afin d’en réduire drastiquement les émissions de CO2 et la dépense de chaleur constitue un véritable défi pour les propriétaires.

Très impliquée dans la durabilité, notamment avec un plan d’action ESG établi en 2021, Realstone SA a formalisé de manière contractuelle l’objectif de réduire l’empreinte carbone du parc immobilier des deux fonds cotés Realstone RSF et Solvalor 61. Par ce geste, la Direction de fonds s’engage à limiter les émissions de CO2 à un maximum de 20 kg/m2/an, en moyenne, pour l’ensemble du parc immobilier de chacun de ces deux fonds, d’ici 2031. Pour y arriver, elle calcule l’empreinte carbone réelle des immeubles en se basant sur les mesures effectives des consommations d’énergies fossiles et utilise ensuite les facteurs de conversion de la norme SIA 380:2015.

A la Rue Guye 1-7 à Genève, Realstone a couplé des travaux de rénovation énergétique avec une surélévation de 2 étages permettant de créer 10 appartements supplémentaires © Yannic Bartolozzi

Afin d’atteindre cet objectif chiffré, Realstone a procédé à une planification précise des investissements selon un plan décennal visant à améliorer l’efficience énergétique des immeubles sous gestion. Les actions principales consistent à remplacer de manière progressive les chaudières à mazout et au gaz par des systèmes alimentés aux énergies renouvelables et à rénover l’enveloppe thermique des immeubles. En parallèle, Realstone SA continue de développer des projets résidentiels neufs qui répondent à des exigences élevées de durabilité et de performance énergétique. Les livraisons progressives des nouveaux immeubles au sein des portefeuilles des fonds Realstone RSF et Solvalor 61 contribueront à faire diminuer leurs émissions moyennes de CO2.

En vous adressant à Realstone, vous aurez affaire à un gestionnaire d’actifs immobiliers doté d’une solide expérience dans le domaine de la rénovation énergétique, qui saura veiller à la performance de votre bien!

INFORMATIONS

En ligne sur www.realstone.ch

« »

Vous aimerez aussi :

Édito

Élections fédérales 2023 : six sur sept !

Votre mobilisation sans faille permet à six des sept candidats soutenus par la CGI d’être élus ! C’est tout à fait remarquable.
Christophe Aumeunier
2 minutes de lecture