Élections fédérales 2023 : six sur sept !

1 décembre 2023
365 vues
2 minutes de lecture

Votre mobilisation sans faille permet à six des sept candidats soutenus par la CGI d’être élus ! C’est tout à fait remarquable.

Ainsi, Cyril Aellen, Céline Amaudruz, Simone de Montmollin, Roger Golay, Vincent Maitre et Mauro Poggia sont élus brillamment au Conseil national. Mauro Poggia prend une place de sénateur suite à une brillante élection au second tour, brisant ainsi l’hégémonie genevoise de gauche au Conseil des États. Nous le félicitons vivement.

Ainsi, seule la plus jeune de nos candidates, Diane Barbier-Mueller, ne monte pas sur le podium, à quelque 600 voix près et alors même qu’elle établit le troisième meilleur score du canton. Cela nous rappelle la cruauté du système des élections à la proportionnelle auquel nous devons toutefois céder pour garantir le multipartisme de notre démocratie si avancée et moderne. Encourageons Diane à se représenter dans 4 ans car elle le mérite.

Ainsi, et vous l’aurez compris, je suis persuadé que les intérêts des propriétaires genevois seront bien représentés à Berne pour cette prochaine législature.

Bien sûr, les élus traiteront des dossiers essentiels et habituels que sont l’abrogation de la valeur locative, les évolutions souhaitables du droit du bail – celles que nous ne souhaitons pas aussi – et les questions d’aménagement du territoire, sous la pression de la forte pénurie de logements qui s’annonce dans tout le pays.

La CGI, dans sa tradition de force de proposition, leur proposera également de réfléchir au niveau national au financement de la transition énergétique en implémentant des mesures incitatives telles que la déductibilité des réserves pour travaux énergétiques ou la fixation d’un prix de rachat de l’électricité photovoltaïque qui dope cette production sur nos immeubles.

Toute l’équipe de la CGI se réjouit de travailler avec nos nouveaux élus auxquels nous souhaitons plein succès dans leurs nouvelles fonctions.

Christophe Aumeunier
Secrétaire général

« »

Vous aimerez aussi :

Bâtiments historiques

Moments clés d'une vie au cœur d'un bâtiment historique

Elle fut la mairie des Eaux-Vives avant de devenir celle de la Ville de Genève et d’héberger le Service de l’état civil. Lieu de transitions et de moments forts d’une vie, le bâtiment de « style suisse », œuvre de l’architecte genevois Léon Bovy, porte aussi en lui l’histoire de l’ancienne commune autonome.
Ann-Christin Nöchel et Pascal Viscardi
13 minutes de lecture