Longue vie aux ascenseurs!

2 octobre 2023
226 vues
6 minutes de lecture

On le sait bien: c’est la première impression qui compte. Pour tout immeuble, qu’il soit résidentiel ou commercial, le hall d’entrée et en particulier l’ascenseur font figure de carte de visite. En ce sens, disposer d’un ascenseur fiable, performant et au design attrayant représente un atout considérable. La modernisation de cet équipement ou son remplacement contribue au maintien de la valeur, augmente la rentabilité du bâtiment, et améliore la sécurité et le confort des utilisateurs, tout en évitant les pannes indésirables. Avec Schindler, il est possible de remplacer aussi bien des ascenseurs complets que des composants individuels. Zoom sur quelques réalisations qui méritent d’être soulignées, tant elles apportent une touche positive au territoire genevois.

Ascenseurs Schindler SA, Genève

Situé à deux pas du quai Wilson, un bâtiment historique d’habitation abritait un ascenseur doté d’une gaine métallique et d’une cabine en bois. Le cachet ancien de l’immeuble, visible à l’extérieur, était aussi présent à l’intérieur. L’ascenseur existant, fabriqué par Schindler en 1930, fonctionnait encore parfaitement mais ne correspondait plus aux normes actuelles. Afin de maintenir intact l’aspect intérieur de l’immeuble, le propriétaire – résidant dans l’immeuble – a opté pour une modernisation en profondeur de l’ascenseur plutôt qu’un remplacement. «L’ancien ascenseur dans sa gaine grillagée présentait un danger puisqu’il était aisé de glisser les doigts au travers du grillage en risquant un contact avec la cabine qui voyageait à l’intérieur, indique Jérôme Coppier, responsable de vente Modernisation chez Schindler. De plus cette cabine de 320 kg de charge utile était trop petite pour les besoins actuels de l’immeuble. Nous avons donc réalisé une étude complète afin de mettre aux normes l’ascenseur tout en conservant le charme de l’ancien». Objectif difficile mais tout de même atteint avec l’ajout de verre derrière le grillage, le remplacement de la vieille cabine en bois par une cabine vitrée, habillée de laiton et deux fois plus spacieuse, et bien entendu le remplacement de la motorisation et l’ajout d’une armoire de commande moderne pour assurer un confort de voyage aux occupants de l’immeuble.

Schindler mène d’autres projets sur des bâtiments protégés, notamment en Vieille-Ville de Genève : pour chacun d’entre d’eux, des solutions ingénieuses sont trouvées afin de moderniser tout en sauvegardant l’identité du lieu. Un défi d’ampleur puisque les cabines d’ascenseur anciennes ont souvent des formes irrégulières – en biseau par exemple – et s’intègrent dans des espaces étroits.

Une réelle valeur ajoutée

La durée d’exploitation d’un ascenseur est de 35 ans en moyenne. «À partir d’une certaine phase du cycle de vie d’un produit, une installation de remplacement est préférable à une rénovation, poursuit Jérôme Coppier. C’est le cas notamment si l’ascenseur n’est plus conforme aux normes (techniques, énergétiques, etc.) ni aux attentes des usagers. Le montage consiste à insérer un ascenseur flambant neuf dans la gaine existante». Un investissement qui en vaut largement la peine: la nouvelle installation offrira une expérience optimale aux passagers en termes de gain de place, d’automatisation et de sécurité ; son design sera en harmonie avec le bâtiment. De plus, l’ascenseur affichera une efficacité énergétique accrue, ce qui se traduira par une réduction de l’impact environnemental et des coûts d’exploitation. Enfin, l’approvisionnement en pièces de rechange sera garanti. Ce sont ces avantages qui ont conduit le propriétaire d’un bâtiment historique situé au Passage des Lions à remplacer son ancien ascenseur par un nouvel équipement.

L’entreprise Schindler dispose de l’expertise requise pour répondre aux exigences des clients – propriétaires, architectes, maîtres d’ouvrage, régies, etc. – et s’adapter aux spécificités des bâtiments. Après une analyse minutieuse de la situation, l’équipe de professionnels propose plusieurs options en fonction des budgets disponibles. Il s’agit de définir un équipement, un éclairage et un agencement de couleurs adaptés à chaque installation. Lors d’espaces exigus et de gaines étroites comme au Passage des Lions, Schindler mise sur des solutions compactes. Certains modèles – tels que « Schindler 3400 Plus » – conviennent parfaitement aux bâtiments anciens et/ou classés monuments historiques. Dépourvues de superstructure de toit et grâce à leur fosse de taille très réduite, ces solutions offrent un gain de place étonnant.

Un partenaire de confiance pour des projets de toute taille

Les responsables de projet certifiés chez Schindler disposent de connaissances techniques et de l’expérience requises pour gérer des projets en tout genre, aussi complexes soient-ils. Pour illustrer la part importante de marché qu’occupe la société Schindler à Genève, citons la rénovation et l’entretien des installations de l’Aéroport International de Genève (AIG). Ce hub comprend des dizaines d’ascenseurs, de tapis roulants et d’escaliers mécaniques dont le but est d’optimiser le flux des passagers et d’assurer un aéroport et une gare fluides, sans compter les nombreux monte-charges nécessaires aux transports de marchandises.

« Ces installations sont très variées et la technique est particulièrement exigeante du point de vue de la sécurité et des accès autorisés, indique Thibaud Simeoni, Sales Support Modernisation chez Schindler. Mais l’aéroport ne concerne pas uniquement les passagers: le site intègre aussi des ascenseurs publics pour parkings, pour les voyageurs, pour les marchandises et encore pour les bureaux, un vrai centre logistique, de sécurité, d’administration et de personnes. Quasiment tous les types d’ascenseurs peuvent se retrouver dans l’AIG: ascenseurs de personnes, monte-charges, passeplats, qu’ils soient électriques ou hydrauliques ». Dans ce cas, le défi pour Schindler consiste à satisfaire des demandes pointues tout en proposant un éventail de prestations et de services pour chaque ascenseur. « L’AIG, c’est comme une petite ville miniature qui doit permettre aux passagers et marchandises d’atteindre leur destination sans encombre et en toute sécurité », résume Thibaud Simeoni.

Propriétaires: de nombreuses lignes de design sont à votre disposition. Laissez libre cours à votre créativité et concevez l’ascenseur qui correspond parfaitement à votre bâtiment!

Toujours plus haut depuis 150 ans : un groupe mondial aux valeurs suisses

Schindler a été fondé en 1874. Fabricant de machines agricoles à l’origine, Schindler est devenu l’un des trois premiers fournisseurs de solutions de mobilité du monde, comptant plus de 1000 succursales et 65’000 collaborateurs – dont 3000 en Suisse – hautement qualifiés. Schindler construit, entretient, répare et remplace des ascenseurs de toutes les générations, dotant ainsi les bâtiments de solutions de mobilité les plus variées, pour une durée de vie maximale. Qu’il s’agisse de maisons individuelles, d’immeubles collectifs, de tours d’habitation, Schindler est présent
avec flexibilité, rapidité et efficacité… jusqu’à 500 mètres de haut! Malgré les importants développements qui ont marqué le groupe industriel, Schindler est restée une entreprise familiale, fidèle à ses valeurs: sécurité, qualité et fiabilité. Elle est aujourd’hui leader en matière d’ascenseurs et d’escaliers mécaniques en Suisse. Avec le compas comme logo, l’identité technique de Schindler est clairement affirmée!

L’entreprise possède le réseau de techniciens de service le plus dense répartis dans 18 agences dans toute la Suisse et au Liechtenstein. Grâce à sa centrale d’appel d’urgence 24h/24 et à son grand entrepôt de pièces de rechange, Schindler répare les ascenseurs en un temps record en cas de panne.

Ascenseurs Schindler SA
Rte de la Galaise 13b, 1228 Plan-les-Ouates/Genève
Tél: 022 721 20 20
www.schindler.ch/fr.html

« »

Vous aimerez aussi :

Édito

Editorial - Septembre 2023

C’est avec plaisir et une énergie renouvelée que je vous retrouve dans ce numéro d’Immoscope après une pause estivale bien méritée et une rentrée déjà dense.
Stéphane Penet
3 minutes de lecture