Editorial – Septembre 2023

2 octobre 2023
521 vues
3 minutes de lecture

C’est avec plaisir et une énergie renouvelée que je vous retrouve dans ce numéro d’Immoscope après une pause estivale bien méritée et une rentrée déjà dense.

Les efforts fournis par votre Chambre pendant le premier semestre ont été payants avec, en point d’orgue, l’acceptation par le peuple genevois le 18 juin de la LEFI. Cette loi, issue de nos rangs, permet de stabiliser la valorisation fiscale des logements habités par leurs propriétaires et rend conforme l’impôt sur le gain immobilier avec le droit fédéral. La LEFI, et il faut le signaler, introduit une baisse de l’impôt sur la fortune, ce qui n’est pas une mince affaire à Genève ; soyons-en fiers! Cette victoire n’a pu intervenir que grâce aux efforts déployés sans relâche par nos collaborateurs et nos relais politiques, mais surtout grâce à votre indéfectible soutien. Votre Chambre est fière de compter sur des membres actifs qui comprennent l’importance d’avoir une association forte. Je vous en remercie.

La prochaine étape, si nous souhaitons continuer d’avoir une Chambre forte également au niveau fédéral, sont les élections fédérales d’octobre, lors desquelles nous devrons absolument soutenir les candidats qui nous sont proches, tant au Conseil national qu’au Conseil des États. C’est grâce à ces élus que nos préoccupations peuvent être défendues, et nous savons tous que des sujets comme la fiscalité des propriétaires immobiliers, l’aménagement du territoire et le droit du bail se décident surtout au niveau fédéral. Je vous invite donc à voter pour les personnalités que nous soutenons, qui partagent nos valeurs et saisissent les enjeux qui nous préoccupent.

Votre Chambre aura également à l’ouvrage d’importants objets cantonaux tels que la loi 12291 fixant à 24% le pourcentage de PPE en pleine propriété dans le périmètre du PAV, qui a été attaquée par l’Asloca et pour laquelle nous serons amenés à voter. Une autre préoccupation sera l’obtention de moyens sous forme de subventions permettant aux propriétaires de procéder aux rénovations énergétiques nécessaires.

Je saisis d’ailleurs l’occasion de cet éditorial pour vous confirmer que votre Chambre et son comité ne laisseront pas l’Asloca ou ses membres actifs porter de nouvelles attaques directes à notre encontre ou à l’encontre de nos membres, comme cela a été le cas lors des élections au Conseil d’État, lors desquelles Anne Hiltpold a été brillamment élue. L’Asloca doit rester un adversaire et/ou un partenaire avec lequel le respect mutuel doit être la règle.

Je finirai par une pensée pour les propriétaires, habitants et commerçants de la Chaux-de-Fonds qui ont été touchés par des éléments plus forts que nous. Ces événements naturels viennent nous rappeler les combats environnementaux auxquels nous devons faire face et pour lesquels votre Chambre sera active.

« »

Vous aimerez aussi :

Politique

Actualités sous la coupole

Les élections fédérales recèlent des enjeux considérables pour les propriétaires. Nous vous proposons un tour d’horizon des principaux dossiers nécessitant une attention toute particulière.
Christophe Aumeunier
4 minutes de lecture