Le CARÉ, un lieu de vie

7 décembre 2020
685 vues
5 minutes de lecture

En cette période de fêtes, la Chambre genevoise immobilière souhaite faire appel à votre générosité et tient à vous présenter l’association « Le CARÉ ». Reconnu d’utilité publique et bénéficiant de l’exonération des impôts cantonaux et fédéraux, le CARÉ œuvre depuis plus de 40 ans pour répondre aux besoins des plus démunis à Genève. Charles Christophi, directeur de la structure, vous présente l’association.

Le CARÉ bénéficie d’un soutien de la Ville à hauteur de 25 % de son budget ; tout le reste, soit environ 850’000 francs, provient de dons individuels ou institutionnels. Votre soutien, que ce soit financier ou en vous engageant bénévolement, est donc indispensable pour que le CARÉ puisse continuer sa mission humanitaire dans de bonnes conditions.

Au CARÉ, nous rêvons d’un monde offrant des lieux de vie conviviaux, grâce à un accueil inconditionnel, afin d’être là, ensemble, dans l’instant présent. Ainsi, nous soutenons les personnes fragilisées de notre société, en les reconnaissant comme êtres humains à part entière.

Le CARÉ est un lieu de vie et de rencontre qui place l’humain au cœur de sa raison d’être, pour répondre au besoin de toute personne d’être reconnue, aimée et respectée.

© Kathelijne Reijse-Saillet

Pour cela, nous offrons un accueil, destiné à des adultes, qui est inconditionnel, libre et gratuit.

Afin d’y arriver, nous nous mettons à l’écoute de l’autre ; nous répondons aux besoins essentiels des personnes accueillies en leur offrant un repas ainsi que des prestations d’hygiène et sociales ; nous mettons également en place des animations qui favorisent l’établissement d’une relation de confiance entre eux et avec nous.

© Kathelijne Reijse-Saillet

De plus, comme nous travaillons avec des stagiaires (principalement ECG et HETS), des personnes au bénéfice d’une activité de réinsertion ainsi que des bénévoles, le CARÉ se veut un lieu de formation qualifiante pour toutes celles et ceux qui y collaborent.

Enfin, le CARÉ s’inscrit au cœur du réseau social d’accueil d’urgence à Genève et collabore en complémentarité avec tous ses partenaires publiques et privés, pour une plus grande efficacité.

La situation sanitaire liée au COVID-19 nous a obligés à repenser notre présence, car nous pouvions et voulions rester ouverts et continuer à répondre aux besoins essentiels des personnes les plus défavorisées.

Nous avons donc mis l’accent sur les douches (nous en offrons quelque 40 par jour), sur un buffet à l’extérieur le matin et l’après-midi ainsi que sur un repas à emporter (nous en distribuons actuellement 250 par jour, du lundi au vendredi, de 12h00 à 13h30). En fonction de nos disponibilités, nous recevons à tour de rôle, en plus des personnes accueillies pour une douche, environ 5 personnes auxquelles nous proposons l’accès aux toilettes, à leur casier, à la possibilité de recharger leur téléphone mobile ainsi qu’un suivi social (principalement des vêtements de rechange et des cornets alimentaires d’urgence). Pendant la période de froid, de novembre à mars, nous offrons également un repas à emporter le samedi midi.

© Kathelijne Reijse-Saillet

Nous attendons avec impatience que la situation sanitaire s’améliore. Ainsi, nous pourrons reprendre toutes nos activités, car elles représentent un support privilégié à la relation, à la rencontre, au dialogue et à l’expression. La mise en place d’activités manuelles, artistiques, sportives ou culturelles est l’une des illustrations de notre volonté du « vivre avec », du « partager avec » et de « l’échanger avec ». Elles témoignent de notre « pédagogie de la présence » et proposent un cadre de vie structurant et valorisant.

Travailler, bénévolement ou non, au CARÉ nous permet de nous rendre compte que chacun de nous, à un moment de sa vie, peut rencontrer des difficultés matérielles ou morales et avoir besoin de se retrouver, de se ressourcer, de reprendre vie et confiance.

© Charles Christophi

Ainsi, au CARÉ, nous avons une volonté d’ouverture sur l’extérieur, pour informer et « conscientiser » à tous les niveaux par rapport à la réalité de précarité que vit un nombre croissant de personnes chez nous. De cette façon, le CARÉ pourra faire naître toujours plus de solidarités nouvelles.

Soutenir « Le CARÉ »

Vous pouvez apporter votre aide en faisant un don financier ou en devenant bénévole.

Renseignements sur www.lecare.ch/soutien. Depuis cette adresse vous pouvez soutenir financièrement l’association en général ou choisir un projet qui vous tient particulièrement à cœur comme la préparation et la distribution de repas.

Coordonnées bancaires :
PostFinance
CCP : 12-11759-1
IBAN : CH 26 0900 0000 1201 1759 1
Swift Code : POFICHBEXXX

En faveur de :
Le CARÉ
1211 Genève 4

Pour rappel, à Genève, les dons sont déductibles d’impôts jusqu’à concurrence de 20 % du revenu net, pour les personnes physiques et morales.

« »

Vous aimerez aussi :

Édito

Propriétaires à nouveau solidaires

Un protocole d’accord avait été mis en place pour la répartition de la prise en charge de certains loyers commerciaux pour les mois de mars à juin 2020. Dès l’annonce de fermeture des commerces genevois par le Conseil d’État le 1er novembre 2020, la CGI et l’ASLOCA ont immédiatement interpellé le Conseil d’État pour tenter de venir en aide aux petits indépendants, commerçants et entreprises déjà touchés par huit mois de crise.
Christophe Aumeunier
2 minutes de lecture