Comment mettre de la couleur dans sa salle de bain

7 décembre 2020
554 vues
7 minutes de lecture

Si les salles de bain blanches donnent une impression de clarté et de propreté, elles peuvent parfois paraître quelque peu insipides. Des murs, panneaux muraux ou lavabos colorés donnent une âme à la pièce qui, en fonction du budget dont on dispose, peut se métamorphoser et prendre un nouveau visage.

La salle de bain traditionnelle mise entièrement sur le blanc. Pour lui apporter des touches de couleurs, ce sont bien souvent les serviettes ou quelques accessoires qui entrent en jeu. Si vous préférez une pièce plus colorée, vous pouvez peindre un ou plusieurs de ses murs. L’important est de bien choisir la peinture.

« Il ne faut en aucun cas avoir recours à une peinture destinée à une façade extérieure. De nombreuses peintures à usage extérieur contiennent des biocides pour résister à la moisissure. Or, ceux-ci sont toxiques et ne conviennent absolument pas aux intérieurs », explique Peter Seehafer. Maître peintre diplômé, il dirige le secteur Peinture au sein de l’Association suisse des entrepreneurs plâtriers-peintres (ASEPP). Les peintures d’intérieur normales feront tout à fait l’affaire. On pourra également utiliser une peinture organo-silicate (avec des liants minéraux), qui facilitera le nettoyage courant de la salle de bain.

 

Concernant le choix des couleurs, Peter Seehafer donne deux conseils : « Il faut prendre en considération ses goûts personnels et ne pas hésiter à changer de couleur au bout de quelques années. On ne choisit pas forcément une teinte pour toujours. Un jour ou l’autre, une chambre d’enfant rose bonbon devra être repeinte pour plaire à l’adolescente qui y a grandi. » L’effet produit par la couleur est généralement un point crucial. Un coloris extrait d’un petit nuancier ne rend pas pareil une fois appliqué sur un mur entier. « En principe, les couleurs ressortent de manière plus intense sur une surface. Il faut particulièrement faire attention aux tons bleus. Un bleu clair qui nous semble magnifique sur un échantillon peut vite devenir oppressant lorsqu’il recouvre tout un mur », indique Peter Seehafer. Il est possible de s’en remettre à une entreprise de peinture pour le choix de la peinture, et bien évidemment pour l’exécution. L’ASEPP recommande de soutenir les artisans locaux, et idéalement ceux qui forment des apprentis.

Notes de couleurs

Si vous souhaitez raviver les couleurs de votre salle de bain sans pour autant repeindre vos murs, vous pouvez également choisir un bâti-support coloré. Le fabricant suisse Talsee propose par exemple la collection « Artisan », dont les façades de meubles sont recouvertes de carreaux Terracotta du Portugal cuits au four de manière artisanale.

Artisan de Talsee

Grâce à différentes combinaisons de matériaux et couleurs, telles qu’un bleu turquoise, on peut ainsi donner à la pièce un nouveau visage en un tournemain. Les vasques de lavabo colorées à poser peuvent également faire leur effet. Placées soit sur le meuble bas, soit sur un plan de lavabo, elles s’intègrent mieux dans le décor et lui confèrent un aspect plus léger que les vasques suspendues. Aujourd’hui, de nombreux fabricants proposent des vasques à poser.

Esprit chic parisien

Les modèles de la collection « Artis » de Villeroy & Boch se déclinent pour tous les goûts et toutes les tailles de salle de bain grâce à des formes rondes, ovales, carrées et rectangulaires. L’architecte d’intérieur germano-danoise Gesa Hansen a développé un concept chromatique avec douze teintes inspirées des saisons parisiennes, complétées par plusieurs couleurs neutres dans les nuances noir-gris.

Artis de Villeroy & Boch

Les vasques sont fabriquées à partir de TitanCeram, un matériau composé notamment de feldspath, de quartz et d’argile qui permet d’obtenir une épaisseur particulièrement mince. Villeroy & Boch applique son propre émail « TitanGlaze » conférant un aspect mat aux vasques. L’utilisation de l’alumine cristalline rend les surfaces extrêmement résistantes aux rayures et aux chocs. Côté entretien, ce matériau se nettoie plus rapidement et avec moins de produit que la céramique sanitaire classique.

Plutôt que des touches de couleurs, l’entreprise italienne Simas mise quant à elle sur une saturation des couleurs. Sa collection intitulée « Wave » comprend onze coloris différents allant de myrte à prune, en passant par noir et blanc. En fonction de la couleur choisie, les finitions des surfaces peuvent être mates ou brillantes. Ces modèles sont également disponibles en plusieurs formes (ronde, ovale, carrée et rectangulaire). La conception asymétrique des bordures procure aux vasques un aspect à la fois aérien et esthétique. La vasque présente une épaisseur de seulement huit millimètres et une homogénéité chromatique jusqu’au couvercle de bonde.

Explosion de couleurs

Cielo est un autre céramiste italien qui a présenté en 2013 « Terre die Cielo », une gamme de vasques aux tons mats. Le design est signé par Andrea Parisio et Giuseppe Pezzano. Les deux créateurs sont convaincus de l’importance de la couleur : « Les couleurs n’ont rien de banal. Elles mènent leur propre vie et se trouvent même à l’intérieur de coquillages reposant tout au fond de la mer. » Avec la collection « Acque di Cielo », Cielo propose à présent une nouvelle interprétation des couleurs.

Terre die Cielo de Cielo

Six teintes vives aux nuances intenses promettent de faire entrer la nature sous toutes ses formes dans votre salle de bain. Leur lyrisme transparaît déjà dans leurs noms : Oltremare, Smeraldo, Alga, Corallo, Ninfea et Anemone.

Si vous n’êtes tenté(e) ni par les vasques colorées, ni par les surfaces blanches lisses, vous trouverez peut-être votre bonheur chez Flaminia. Ce fabricant italien a présenté son lavabo « Settecento » en 2019. Pour la conception de ce lavabo, le designer de renom Giulio Cappellini s’est inspiré des bénitiers en marbre présents dans les églises catholiques du XVIIIe siècle.

Settecento de Flaminia

Pourtant, la vasque « Settecento » n’est pas aussi massive (et lourde) qu’elle n’y paraît puisqu’elle est fabriquée en céramique. La forme tridimensionnelle du matériau, due à la cannelure de la vasque en marbre, assure un jeu d’ombre et de lumière intéressant, rompant ainsi avec la traditionnelle blancheur des salles de bain.

« »

Vous aimerez aussi :

Édito

Propriétaires à nouveau solidaires

Un protocole d’accord avait été mis en place pour la répartition de la prise en charge de certains loyers commerciaux pour les mois de mars à juin 2020. Dès l’annonce de fermeture des commerces genevois par le Conseil d’État le 1er novembre 2020, la CGI et l’ASLOCA ont immédiatement interpellé le Conseil d’État pour tenter de venir en aide aux petits indépendants, commerçants et entreprises déjà touchés par huit mois de crise.
Christophe Aumeunier
2 minutes de lecture