Corine Rosset-Bonvin rejoint le Comité de la Chambre

25 août 2021
83 vues
2 minutes de lecture

L’année passée, le temps de quelques numéros, nous vous avions proposé de faire plus ample connaissance avec les membres du Comité de la Chambre genevoise immobilière. Suite à l’Assemblée générale du 27 mai, le Comité compte une nouvelle membre : Me Corine Rosset-Bonvin. Nous vous invitons à la rencontrer dans ce numéro.

Née le 26 octobre 1967, Corine Rosset-Bonvin consacre une partie de ses loisirs au ski et à la randonnée en montagne, au tennis, à la course à pied, à la lecture et à la musique. Elle s’est engagée au sein de la CGI depuis quelques années en siégeant au sein de sa commission fiscale. Elle se réjouit de rejoindre le Comité en y apportant le fruit de son expérience professionnelle. En tant que notaire consultée pour des planifications successorales ou des partages entre héritiers, elle reconnait être très sensible au fait qu’au-delà de sa valeur pécuniaire, l’immobilier comporte une dimension patrimoniale qui s’inscrit dans l’histoire des familles. « En participant à la mise en place de projets d’envergure, y compris d’une zone industrielle, je constate l’importance que l’immobilier revêt dans le développement économique et culturel de notre société », précise-t-elle. Plus largement, au travers de son engagement pour la CGI, elle a à cœur de soutenir les adaptations qui s’avèrent nécessaires, notamment dans la lutte contre le changement climatique, tout en défendant les intérêts légitimes des propriétaires et des professionnels de la branche.

Quel est le rôle du Comité ?

Fort de 14 membres, le Comité est composé du président, des présidents de sections (villas, appartements, immeubles, biens immobiliers commerciaux, biens immobiliers ruraux), de ceux des commissions permanentes ainsi que de cinq membres assurant une bonne représentativité de l’économie immobilière. Ils sont élus pour une durée de deux ans et rééligibles à l’issue de leur mandat.

Le Comité rend toutes les décisions nécessaires à la poursuite des buts de la Chambre et à la défense des droits et intérêts des propriétaires genevois. Ainsi, tous les dossiers politiques, économiques et juridiques qui intéressent les propriétaires genevois – que ce soit au niveau cantonal ou fédéral – font l’objet d’un traitement approfondi.

La richesse de la diversité des horizons des différentes personnalités qui composent le Comité autorise une liberté de ton propice à l’obtention de résultats très concrets.

« »

Vous aimerez aussi :

Édito

Plan climat cantonal 2030 : quelles incitations pour les propriétaires ?

En juin dernier, le Conseil d’État a présenté son plan climat 2030, qui vise la neutralité carbone à l’horizon 2050 et une étape intermédiaire de réduction de 60% des émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2030 par rapport à 1990.
Anne Hiltpold
3 minutes de lecture