Chère Anne : bon vent !

29 juin 2023
861 vues
2 minutes de lecture

C’est le 1er novembre 2006 que tu as commencé à travailler à la Chambre en qualité de titulaire du brevet d’avocate. Immédiatement, ce poste t’a convenu et ton énergie et tes compétences ont largement profité aux nombreux propriétaires que tu as défendus et conseillés avec une grande intelligence.

Très rapidement, tu es devenue une collègue appréciée par toutes les collaboratrices et collaborateurs de notre secrétariat, de nos commissions et comités et de nos membres. Tu es une personnalité incontournable dans l’évolution de la CGI. Tu t’es investie sans compter. Répondre à notre permanence juridique à de petites questions qui font le quotidien des propriétaires était aussi important que de mener des réflexions de fond stratégiques qui ont mobilisé, par exemple, ton extrême connaissance du droit du bail.

C’est sans hésitation qu’en 2009, tu as accepté de devenir secrétaire générale adjointe et ainsi d’effectuer de très nombreuses auditions par devant les commissions du Grand Conseil que j’avais alors intégré.

Tu es issue d’une famille où la politique a toujours tenu une grande place : ton père Pierre a été maire de Carouge de nombreuses années et ton frère Hugues a été conseiller national. Tu as la politique chevillée au corps. C’est ainsi que tu es devenue membre de l’exécutif de Carouge en juin 2015, ce qui correspondait à tes aspirations profondes et a, un peu, bouleversé notre organisation puisque ton plein temps est passé à un 30 %. Qu’importe, tu as démontré que tu avais trouvé un équilibre entre tes intérêts personnels et professionnels en administrant avec brio Carouge et en redoublant d’activités en notre secrétariat. Combien de séminaires de qualité, combien d’avis de droit, combien de prises de position as-tu réalisés ? Ton efficacité est redoutable, mais n’a d’égale que ton humilité et ton caractère agréable. Nous avons, toutes et tous, formé une équipe du tonnerre !

Au nom de toute l’équipe du secrétariat, de notre Comité et de nos membres, je te félicite pour ta fantastique élection au Conseil d’Etat et te souhaite, chère Anne : bon vent !

Christophe Aumeunier
Secrétaire général

« »

Vous aimerez aussi :

Bâtiments historiques

Parcs genevois,  Les poumons verts de la ville

Lorsque les beaux jours pointent le bout de leur nez, Genevois et Genevoises aiment retrouver les nombreux poumons verts qui ponctuent leur ville. Près de 60 espaces verts publics sont répartis sur les deux rives, faisant de Genève la « cité des parcs ». Lumière sur l’histoire et les charmes de quelques-uns d’entre eux.
Ann-Christin Nöchel et Pascal Viscardi
17 minutes de lecture